Média - Presse

Trangé. Un nouveau look pour l’école de la commune

école de Trangé
Le maire explique les transformations de la cour avec les jeux aux élus rassemblés.

Pour la première fois depuis trente ans, cet été, l’école a subi une cure de jouvence, en étant relookée, sécurisée et modernisée. Elle a été inaugurée samedi.

Le rassemblement devant l’école maternelle et élémentaire, samedi dernier, n’était pas pour la rentrée des classes mais pour l’inauguration des nouveaux locaux, relookés intérieurs et extérieurs pendant les deux mois de vacances scolaires.

Les parents d’élèves étaient présents ainsi que les élus des communes voisines et certaines personnalités représentatives des collectivités qui ont contribué au financement des travaux, d’un montant de 220 000 € HT : Maud Choquet, stagiaire à la préfecture, qui représentait le préfet, Louis-Jean de Nicolaÿ, président du Département, Daniel Coudreuse, conseiller régional, la sénatrice, Nadine Grelet-Certenais et M. Winter, inspecteur d’académie.

De nombreuses transformations

« L’école a trente ans. Elle avait été inaugurée en juin 1990 avec deux maternelles et une primaire. En 1992, une extension était nécessaire pour trois classes primaires et 170 élèves, explique le maire, Jacky Marchand. L’effectif est même monté jusqu’à 190 élèves, en 2009-2010. Il était nécessaire d’engager des travaux de réfection dans la cour, les jeux et le préau. Les clôtures ont entièrement été refaites. Un nouveau préau d’attente pour les familles dans un sas d’entrée sous contrôle d’ouverture par un responsable de l’établissement. La garderie des enfants, à partir de 7 h 30. La cour intérieure avec un enrobé et des nouveaux jeux. Nous avons revu les accès et espaces de circulation à l’intérieur de l’établissement pour les personnes à mobilité réduite (PMR). »

Les travaux ont été réalisés par Paysage-Concept. Les subventions, dont la DETR pour 66 000 €, la LCR 45 000 € pour la Région et diverses sources ont permis de remplir les engagements.

Jérémy Bénard, directeur de l’école, a remercié la commune pour ces aménagements exceptionnels au profit de ces six classes.

Le maire n’a pas manqué de parler du futur : « Notre travail ne s’arrête pas là car nous devons réhabiliter les bâtiments, très énergivores. Nous avons demandé à LCA d’établir un état des lieux en vue de réaliser des économies d’énergie. Une première estimation propose un devis de 550 000 € pour réduire les dépenses d’énergie de 50 %. »

Source
ouest-france
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer