Communiqués de presse

La Sénatrice soutient les salariés de l’entreprise SOURIAU et ses partenaires.

communiqué de presse Souriau

La Flèche, le 26 juillet 2019

Les craintes des salariés étaient réelles. L’alerte au gouvernement était justifiée. La décision est tombée : l’entreprise SOURIAU est rachetée par le groupe américain Eaton Corporation.

Je m’inquiète fortement de cette décision.

Alors qu’une réunion avait été organisée le 7 juillet à Bercy, au Ministère de l’Economie et des Finances, en présence de parlementaires de la Sarthe, le gouvernement disait avoir entendu nos interrogations quant à l’éventuel rachat de l’entreprise.

Il faut savoir que la nouvelle procédure applicable aux investissements étrangers en France est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Elle prévoit, selon Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Economie, que « nos entreprises ayant des activités de Recherche & Développement dans certains secteurs technologiques d’avenir, qui présentent de véritables enjeux de défense ou de sécurité publique, soient mieux protégées contre les acquisitions hostiles ».

Souriau est une entreprise performante, implantée localement, qui affiche une forte satisfaction de ses clients.

C’est un acteur important de l’économie régionale et un fleuron de l’industrie dans la fabrication des connecteurs embarqués pour les secteurs stratégiques de la Défense (sous-marins), de l’Aéronautique (Boeing, Airbus) ou encore du Nucléaire.
Les salariés craignent un démantèlement de leurs usines malgré une forte activité et des résultats en hausse qui nécessitent un agrandissement des bâtiments pour répondre au carnet de commandes, plutôt qu’une revente à des fins spéculatives ou concurrentielles.

L’entreprise Souriau doit poursuivre ses investissements en France pour maintenir un haut niveau de technicité, assurer une continuité industrielle hautement sensible et garantir des emplois pérennes en Sarthe comme sur tous ses sites nationaux.

Je soutiens les salariés de l’entreprise SOURIAU et les partenaires économiques du territoire qui pourraient être impactés par le rachat du groupe américain Eaton Corporation.

Je m’inquiète réellement de cette décision et j’invite fortement le gouvernement à suivre cette entreprise afin de ne pas perdre une nouvelle fois un acteur industriel stratégique pour la Sarthe et la France.

 

Nadine GRELET-CERTENAIS                           

Sénatrice de la Sarthe

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer