Média - Presse

La sénatrice présente aux voeux devant les représentants des forces de sécurité (gendarmes, policiers, pompiers…)

voeux devant les représentants des forces de sécurité

Entre les manifestations des Gilets jaunes et des forains, l’année 2019 a été marquée par « de nombreuses perturbations, parfois violentes. Je n’avais pas vu ça depuis de nombreuses années », a déclaré le préfet de la Sarthe, Nicolas Quillet, lors de ses vœux aux forces de l’ordre, ce lundi 27 janvier, au Mans. Il souligne « une hausse phénoménale » du nombre d’heures des fonctionnaires consacrées au maintien de l’ordre : « 21 000 heures, soit une multiplication par huit en trois ans. »

Il manque quarante postes chez les gendarmes

Le préfet a également rendu hommage aux gendarmes, auxquels il manque aujourd’hui « quarante postes ». La préfecture n’est pas épargnée : Nicolas Quillet a rappelé que sa directrice de cabinet n’a toujours pas été remplacée. « Si nous continuons à fonctionner, ça tient du miracle. »

Au fil d’un discours improvisé, le préfet a aussi abordé la sécurité routière, la délinquance, le terrorisme, les migrants ou encore la canicule, « qui a fissuré beaucoup de maisons. Il faut revoir notre doctrine en matière de permis de construire dans des zones à risques. »

représentants de la sécurité

Étaient conviés les représentants de la police, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, de la justice et de l’armée

Source
Ouest France
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer