Média - Presse

Eric David, maire, est revenu sur sa plainte

Lors des voeux du maire, au Bailleul, Eric David a présenté les projets pour 2019.

Près d’une centaine de personnes se sont réunies, Samedi, à la salle Robert-Salmon, pour écouter les voeux du maire.

Eric David a commencé par rappeler le bilan des travaux effectués depuis 2014 dans la commune, de la rénovation des logements locatifs communaux à la création d’un jardin du souvenir, en passant par le goudronnage de plusieurs chemins et rues du Bailleul, ou encore l’extension de la salle polyvalente.

En 2019, la commune compte notamment acheter des ordinateurs et des tablettes pour l’école et effectuer des travaux dans le réfectoire.

Mais aussi rénover les toitures des deux absides de l’église, lancer des études pour restructurer les trottoirs rue d’Anjou ou encore poursuivre l’installation de la fibre.

« Concernant le dépôt de plainte à mon égard, a continué le maire, je tiens a vous rappeler que le parquet du Mans a donné un classement sans suite en Février. »

Eric David avait été visé par une plainte pour « harcèlement moral », déposée au pénal par 5 employés municipaux. Malgré les « calomnies et les propos diffamants« , le maire du Bailleul’ a maintenu: « Je n’ai pas baissé les bras. Il est temps de passer à autre chose en 2019. J’ai des ambitions pour notre commune. »

Il a ensuite invité la sénatrice de la Sarthe, Nadine Grelet-Certenais, présente à la cérémonie, à dire quelques mots, soulignant un contexte tendu en fin d’année, elle a invité les gens « à se remettre autour d’une table« , mais aussi à écouter les Gilets Jaunes, dont les « revendications sont, pour la plupart, très légitimes. »

La cérémonie s’est achevée avec la remise des prix des illuminations de Noël. Céline Roinet a remporté le premier prix pour sa maison illuminée.

Source
Ouest France
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer