Média - Presse

Citoyenneté et démocratie au centre des débats

Daniel Chevalier et Bruno Louatron ont rédigé des synthèses de chaque rencontre. Ils les feront parvenir à la préfecture.

Mercredi soir, la dernière des quatre réunions organisées dans le cadre du Grand débat national s’est tenue. Plus qu’un débat, ce fut un moment d’échanges avec des élus.

Le débat

Une poignée de personnes se sont retrouvées mercredi, en fin d’après-midi, à l’espace loisirs, près du stade, pour participer à la quatrième et dernière réunion organisée dans le cadre du Grand débat national. Daniel Chevalier,  maire, et Bruno Louatron, conseiller municipal, ont, une nouvelle fois, animé la rencontre.

La surprise de la soirée a été de voir la sénatrice Nadine Grelet-Certenais assise dans l’assistance. « C’est la première fois que je vois une sénatrice en face de moi », s’est exclamé un participant, la soixantaine. Une présence qui a permis d’enrichir les échanges sur le thème de la citoyenneté et la démocratie.

« Les électeurs doivent être des acteurs »

Rapidement, les discussions se sont orientées vers les liens entre élus et électeurs. « Je considère que les électeurs doivent être des acteurs », pouvait-on entendre. Un participant soulignant le fait que les élus, maires et adjoints, doivent être disponibles pour écouter les habitants des communes.

Ensuite ? D’autres interrogations. « Comment les maires peuvent-ils faire remonter les informations ? » Nadine Grelet-Certenais a détaillé les liens entre les élus des différents niveaux : « On est à la disposition des maires si leurs propositions ont des répercussions sur les lois. »

La question du cumul des mandats a été abordée. Daniel Chevalier, maire, vice-président de la communauté de communes et conseiller départemental, a expliqué à quel point ces fonctions étaient enrichissantes et complémentaires, tout en regrettant le manque de personnes à s’engager. « On a parfois du mal à tout faire. On aimerait trouver d’autres personnes à le faire avec nous. »

Les échanges ont aussi tourné autour de moyens à mettre en oeuvre pour impliquer davantage les jeunes dans la vie publique. La question du vote blanc, de l’obligation de voter, des référendums, de la représentativité et de la laïcité ont donné lieu à de belles discussions.

Source
Ouest France
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer